Du coté des travailleurs
de la communauté et du territoire

La crise des marchés a remis au centre des débats les thèmes de la responsabilité sociale d’entreprise (RSE).

Heureusement, aujourd’hui les citoyens exercent grâce à une prise de conscience leurs propres droits de consommateur. En effet, ils privilégient les entreprises qui adhèrent aux principes éthiques mesurables, agissent selon leurs sensibilités et non seulement selon les traditionnels critères de commodité, de qualité du produit et de facilité d’accès.

Renner Italia adopte des modèles organisationnels, productifs et communicatifs de soutien aux travailleurs, à la communauté et au territoire.

De tels modèles ont mis en évidence, deux requêtes fondamentales

Dépasser les obligations de lois
/ex. Nombre de salaires institué sur 14 mois non imposé par la Cnl/

Des soutiens structurés, ni épisodiques, ni instrumentalisés.
/ex. La Buona Vernice intervient pour les associations à but non lucratif/

Renner Italia produit des valeurs immatérielles, elle ne recherche pas uniquement le profit.

virgolette-top

Est-ce que le secteur industriel peut se donner des objectifs autres que ceux du profit ?

Adriano Olivetti

virgolettte-bottom

LES OLIVETTI DE L’EMILIE-ROMAGNE, ARTICLE DU CORRIERE DELLA SERA

« Une dizaine d’entrepreneurs s’investissement dans le social et sur le territoire en finançant musées, écoles, projets pour la réinsertion des détenus, fondations culturelles et scientifiques ». Aujourd’hui, dans le supplément Corriere Imprese (Courrier Entrepreneur) du Corriere della Sera, le journaliste Andrea Rinaldi met en avant les entrepreneurs « Olivettiani » (référence à Adriano Olivetti) de l’Emilie- Romagne. Dans cette article, Lindo Aldrovandi président directeur général de Renner Italia est citée parmi « Gli Olivetti della via Emilia ».