Les Olivetti de L’Emilie-Romagne, article du Corriere della Sera

[08.06.2015] "Une dizaine d’entrepreneurs s’investissement dans le social et sur le territoire en finançant musées, écoles, projets pour la réinsertion des détenus, fondations culturelles et scientifiques". Aujourd’hui, dans le supplément Corriere Imprese (Courrier Entrepreneur) du Corriere della Sera, le journaliste Andrea Rinaldi met en avant les entrepreneurs « Olivettiani » (référence à Adriano Olivetti) de l’Emilie- Romagne. Dans cette article, Lindo Aldrovandi président directeur général de Renner Italia est citée parmi « Gli Olivetti della via Emilia ».

Explications:

Ils ne prennent pas seulement soin de leurs employés, ils créent des fondations pour stimuler les plus jeunes, ils font du volontariat,  financent des projets solidaires et scolaires. Ils s’investissent sur tout le territoire.

Ce sont tous ces grands noms, Marino Golinelli (Alfa Wasserman), Alberto Vacchi (Ima), Antonio Neri (Neri), Carlo Comandini (Vossloh-Schwabe), Romano Conficconi (Cierre Imbottiti), Elena Salda (Cms), Giovanna Furlanetto (Furla), Giovanni Arletti (Chimar), Guido Barilla (Barilla), Isabella Seragnoli (Coesia Spa), Maurizio Marchesini (Marchesini Group), Silvio Bartolotti (Micoperi), Sonia Bonfiglioli (Il Bonfiglioli) , dans cette liste de renommée internationale, on retrouve Lindo Aldrovandi, Président Directeur Général de Renner Italia 

 « Lindo Aldrovandi de l’entreprise de vernis Renner, en trois ans à offert à ses employés un total de 8.400 euro comme treizième mois, (c’est une opération qui pourrait se renouveler pour trois nouvelles années) et il a créé le concours « La Buona Vernice » (seulement Kinder Ferrero avait créé quelque chose de similaire) : un concours pour récompenser les dix associations à but non lucratif implantée sur la province de Bologne : en jeu 35.000 euros. » 

Voici quelques exemples de leurs initaitives :

  • Ima, GD et Marchesini aident la réinsertion des détenus,
  • Barilla soutient l’association Onlus pour les handicapés,
  • Chimar offre des cours d’anglais pour les enfants des employés, et à crée une serre dédiée à la plantation de fruits et légumes pour ses employées,
  • Furla aide les jeunes artistes